Films, Films coréens, Projets/Challenges

Five Films For Freed🧡m [15 au 26 mars 2023]

Une occasion d’ĂȘtre solidaire de ma communautĂ© et de tous ces individus qui en ont font partis 💙.

En partenariat avec le BFI Flare: London LGBTQIA+ Film Festival, Five Films For Freedom célÚbre des histoires LGBTQIA+ venant de tous les horizons par le biais de son site internet et de ses réseaux sociaux.

Il soutient les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, transgenres, queer, intersexes et asexuelles.

De retour pour une neuviÚme année, 5 films sont disponibles gratuitement (à destination du monde entier avec des sous titres anglais), pendant une période de 12 jours.

BANDE ANNONCE

INTERVIEWS

Passons donc aux avis de ces cinq films ~

.

.

1 – Eating Papaw on the Seashore [DirigĂ©s par Rae Wiltshire et Nickose Layne, Guyane – 18 min]

RĂ©sumĂ© : Un film relatant le passage Ă  l’ñge adulte de Asim et Asani, deux garçons queer guyanais, naviguant avec leurs sentiments dans une sociĂ©tĂ© homophobe.

C’est comme sortir d’un long songe, on ne sait plus si on est revenu dans la rĂ©alitĂ© ou si l’on rĂȘve toujours, un moment oĂč mĂȘme le temps n’est plus de notre cĂŽtĂ©. 

Les couleurs jaunes et vertes accentuaient cet effet mais c’était rassurant d’ĂȘtre entourĂ©es par elles. 

L’ocĂ©an reprĂ©sentait bien cette sociĂ©tĂ© homophobe, qui avait tendance Ă  bousculer ces deux amoureux et Ă  cacher leur tendre et fragile amour 💚.

Je pense notamment Ă  cette ligne qui sĂ©parait l’eau en deux et oĂč l’un des protagonistes se retrouvait seul face Ă  un choix difficile
 

2 – Butch Up [DirigĂ© par Yu-jin Lee, CorĂ©e du Sud – 12 min]

RĂ©sumĂ© : « ArrĂȘte d’ĂȘtre malheureuse. »

AprĂšs avoir entendu les derniers mots de son ex, Mi-hae, chanteuse principale d’un groupe indĂ©pendant, n’arrive pas Ă  chanter la chanson la plus populaire du groupe, Oppa’s Girl.

Un court mĂ©trage agrĂ©ablement surprenant du dĂ©but Ă  la fin que ce soit en termes de reprĂ©sentations (personnages lesbiens et transgenres) et d’évĂšnements. 

Chaechae, Jigu, Sun, Vin et Hoon mĂ©ritent vraiment un drama pour leurs aventures, ce serait une reprĂ©sentation incroyable! 

J’aimerai Ă©couter leurs chansons pendant des heures, comme celle que l’on entend Ă  la fin, une pĂ©pite 💜.

3 – Just Johnny [DirigĂ© par Terry Loane, Royaume Uni — Irlande du Nord – 19 min]

RĂ©sumĂ© : La famille simple et honnĂȘte de Maria et Dermot prend une tournure soudaine quand leur fils Johnny leur annonce qu’il souhaite porter une robe pour sa premiĂšre communion.

Les deux parents sont désireux de faire ce qui est le mieux pour Johnny, mais leurs différentes opinions auront presque raison de leur bonheur et de séparer leur famille.

Un court mĂ©trage qui prouve (encore une fois) que les enfants sont tolĂ©rants et que l’homophobie ne se manifeste pas dĂšs la naissance. 

J’ai adorĂ© les arguments intelligents, drĂŽles et sarcastiques de la mĂšre de Johnny, elle Ă©tait gĂ©niale et soutenait son fils Ă  100%. Elle a su remettre en question la notion de normalitĂ© tout en donnant la prioritĂ© au bonheur de ce dernier.

Le jeu des acteurs m’a bluffĂ©, autant les adultes que les enfants, j’ai versĂ© quelques larmes tant ce fut crĂ©dible. 

4 – Buffer Zone [DirigĂ© par Savvas Stavrou, Royaume Uni/Chypre – 16 min]

Résumé : Deux jeunes soldats à travers les lignes ennemies tombent amoureux et trouvent refuge dans la musique, étouffés par leur environnement oppressant.

Quand la musique permet de respirer et d’espĂ©rer
 

L’idĂ©e d’utiliser des chansons pour montrer que c’est un Ă©chappatoire Ă  leurs souffrances fut une excellente idĂ©e! Non seulement, les paroles des chansons s’accordent parfaitement avec leur situation (Running Up That Hill, du gĂ©nie!) mais elles leur permettent de s’apprivoiser et de pouvoir communiquer. 

La façon dont ils tombent amoureux Ă©tait superbe, toute simple mais intense par le biais de leurs regards. Dommage que nous n’ayons que le point de vue du soldat chypriote…

5 – All I Know [DirigĂ© par Obinna Robert Onyeri, NigĂ©ria/Etats Unis – 16 min]

RĂ©sumĂ© : Deux amis se retrouvent pour dĂźner, l’un va rencontrer un inconnu pour coucher avec lui pendant que l’autre rentre chez lui. Nous suivons un homme Ă  la recherche de son ami, ce qui pourrait le mettre en danger puisqu’ils partagent tous les deux des secrets pouvant brutalement changer leur vie.

Celui-ci va me hanter pendant un moment
 je me serai cru dans un film d’animation presque futuriste avec le choix des couleurs, sublime et hypnotisant. 

L’insistance de la camĂ©ra sur les miroirs, les rĂ©troviseurs et les reflets en gĂ©nĂ©ral m’a perturbĂ©, la rĂ©alisation et cinĂ©matographie ont fait des choix intĂ©ressants, je ne m’y attendais pas.

La maĂźtrise du jeu fut Ă©galement une belle surprise, je suis toujours sous le choc


.

.

J’espùre que cet article vous aura plu et à bientît pour de nouvelles aventures dramatesques!


Sources :

https://film.britishcouncil.org/about/work/fivefilmsforfreedom

https://www.youtube.com/@britishartschannel

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s