Projets/Challenges

Dessins et Dramas avec Mila

Cette année, le traditionnel Calendrier de l’Avent de la très chouette et super organisée Luthien, n’aura pas lieu. C’est une dramavore créative et à l’origine de plusieurs projets en commun, n’hésitez pas à la suivre et à découvrir son contenu!

(Luthien, si tu passes par là, MERCI 🎅❤❤❤)

Décembre sans calendrier, c’est triste. Mais une autre très cool dramavore, Mila, a décidé d’en faire un « faux » sur sa chaîne youtube. Une vidéo jusqu’au 31 décembre, tout en les reliant à un dessin pour chacune d’entre elles. Je vous mets juste en dessous sa vidéo explicative concernant son idée (qui n’a pas pour but de remplacer le projet de Luthien):

Regardez la beauté de sa miniature, le talent!

.

.

.

Pour ces 31 questions, j’y répondrai sur cet article seulement, au lieu d’en récréer un pour chaque réponse. Je ne suis pas sûre de pouvoir beaucoup écrire, dû au manque de temps et ma mémoire qui me joue des tours. Mais les vidéos de Mila seront très encourageantes et passionnantes, j’ai hâte de les découvrir! ❤

.

.

.

~Les questions de mon faux calendrier de l’avent~

Dans les dramas que tu as vus en 2021,

Jour 1 : Lequel a été ta meilleure surprise ?

2021 a apporté beaucoup de jolies choses, comme Nijiiro Karte et Lion no Oyatsu, abordant le thème de la mort/des maladies sans jamais perdre son côté réconfortant et son humour. Egalement Ukiwa Tomodachi Ijo Furin Miman, qui a dépassé toutes mes attentes avec son ton sarcastique, ses magnifiques plans et ses ingénieux symboles.

Je pourrai continuer pendant des heures mais celui qui m’a véritablement surprise, c’est bel et bien Haruka no Hikari.

Bien que l’affiche m’ait tout de suite réchauffé le cœur, est ce que j’allais vraiment me lancer… dans un drama qui parle d’une boutique de luminaires ? Je suis habituée aux slice of life japonais avec des thèmes surprenants mais là, c’était une première.

Pendant tout le premier épisode, je me demandais pourquoi je l’avais lancé mais le drama ne comptait que cinq épisodes de 25 minutes, alors autant continuer… Et j’ai bien fait !

Chaque épisode se concentre sur un personnage et son vécu, pourquoi il rentre dans cette boutique… et à la fin du premier, le témoignage du client m’a émue. Une belle musique accompagnait son histoire et à ce moment précis, j’ai su que mon cœur avait été conquis.

La passion de l’héroïne (interprétée par la merveilleuse Kuroshima Yuina) pour les lampes, son passé avec le tremblement de terre et tsunami de 2011 dans la région du Tôhoku et les métaphores avec la lumière, en font un drama qui surprendra votre cœur.

Jour 2 : Lequel a eu la meilleure fin ? Et la pire ?

La meilleure : Nijiiro Karte, elle conclut parfaitement bien la série, avec beaucoup de joie, d’humour et de couleurs.

La pire : Il était complexe d’en trouver une, car celles que je n’ai pas aimé font partie d’un drama déjà difficilement appréciable.

Alors je dirai celle de Kimi ga Kokoro ni Sumitsuita : un pied de nez aux messages transmis par la série, l’humour m’a refroidie et j’attendais un meilleur dénouement. J’appréciais beaucoup le drama et en quelque sorte, j’ai eu le sentiment de m’être faite avoir 😬.

Jour 3 : Auquel voudrais-tu une suite ?

Pour des dramas comme Girl From Nowhere 2, on est presque certains d’avoir une saison 3

ou avec Couple of Mirrors, une saison 2 (+ compliqué dans le cas de COM avec la censure). Je me fais donc moins de souci pour ces œuvres- là et je suis prête à attendre.

J’aimerai beaucoup également une suite pour Re : Na mo Naki Sekai no End Roll Half a Year Later (sequel de trois épisodes pour le film The End of the Tiny World). En effet, l’auteur du roman a écrit un nouveau livre dont les évènements se déroulent après les évènements du film.

Mais celui que je rêve de retrouver dans une saison 2, c’est un drama chinois de Singapour, Mind Jumper! La fin indiquait clairement que les péripéties finales allaient mener à d’autres aventures mais c’est le genre de séries qui doit être très populaire pour se voir renouveler.

Si vous souhaitez voir la saison 1, légalement et gratuitement (pas besoin de créer de compte non plus), c’est par ici ✨.

Jour 4 : Lequel a contenu ta famille favorite ?

J’ai une forte préférence pour les familles avec des liens de cœur plus que de sang mais j’ai fait un effort cette fois ci. Si la relation que Kaile entretient avec son fils et sa mère m’a touché (Mind Jumper) ou bien celle de Yuriko avec son père qui m’a fait fondre en larmes (Jinsei Saikou no Okurimono), une autre s’est révélée encore plus attendrissante.

Mind Jumper
Jinsei Saikou no Okurimono

C’est celle de Koyanagi Tetsuro (Kusanagi Tsuyoshi) et de sa fille Rin (Miyama Karen), âgée de 7 ans, dans le drama Boku to kanojo to kanojo no ikiru michi. J’ai adoré l’évolution de la relation entre ces deux là, ce qui les lie et comment plusieurs thématiques importantes ont été abordées.

Jour 5 : Quel cliché a le plus marqué ton année ? (en bien ou en mal)

J’ai l’impression d’en avoir moins vu cette année (et tant mieux 😬), les triangles amoureux! J’adore les trios mais pas dans ce cas ci, c’est vraiment pénible comme cliché (sauf s’ils forment un couple à trois, là d’accord 🤧❣). Ce dernier a été utilisé dans plusieurs dramas avec de la tromperie et voilà pourquoi notamment ça n’a pas joué en leur faveur.

Jour 6 : Lequel a eu ton personnage féminin principal favori ?

J’ai eu beaucoup de coups de cœur féminins comme Ji Hwa (Kim Shin Rok) et Jae Yi (Choi Sung Eun) de Beyond Evil,

Youyi (Zhang Nan) et Yan Wei (Annie Sun) de Couple of Mirrors,

June (Rebecca Lim) de This Land is Mine,

les filles de Daughters et les femmes de Kira Kira Hikaru… 

Mais les femmes de Nijiiro Karte ont été superbement bien écrites dont mon ultime favorite, l’héroïne Kureno Masora (Takahata Mitsuki). Brillante, drôle (non, hilarante), émouvante, une merveilleuse amie… elle me manque beaucoup, je l’aime.

Jour 7 : Lequel a eu ton personnage masculin principal favori ?

Chez les femmes, je ne pouvais pas mettre Yocchi (Yamada Anna) de The End of the Tiny World (car c’est un film) mais je peux placer avec sa suite dramatesque, Kida (Takanori Iwata) et Makoto (Arata Mackenyu). Ils sont géniaux, je les aime terriblement.

Mais j’ai eu un coup de cœur absolu qui bat tous les autres à plate couture (à part les deux exceptions citées plus haut) : Habu (Ayano Go) de Avalanche. Il est exceptionnel, pas misogyne du tout (oui je sais, ça devrait être la norme mais les personnages de policiers…), aussi généreux et aimant avec les hommes que les femmes, un ami et un collègue sur qui on peut compter, il n’écrase pas les autres et a appris à se battre avec les autres (quand il combat aux côtés de Rina pour sauver une personne wow), drôle et sarcastique, touchant… Je l’aime aussi très fort.

Jour 8 : Lequel a inclus le meilleur usage d’une musique sur une scène spécifique ?

A chaque fois que Fushigi de Gen Hoshino entrait en scène avec Shun et Kurumi, dans Kikazaru Koi niha Riyuu ga Atte (collaboration avec Silve).

Un bonbon toujours dans ma playlist 😊.

A chaque fois que la musique au violon accompagnait, avec douceur et beaucoup d’émotions, les histoires de chaque client dans Haruka no Hikari.

Je ne la trouverai jamais mais c’est une des plus belles choses que j’ai entendu de toute ma petite vie.

+ La fin de l’introduction de l’épisode 13 dans Mind Jumper : une musique angoissante et pleine d’adrénaline, en symbiose avec les gestes et regards du protagoniste. Une larme arrive au bon moment, les hurlements s’effacent et le générique démarre.

Cette scène me hante toujours, l’enchaînement était parfait.

Et est ce que la voix de Tamaoki Reo compte?🤭

Jour 9 : Lequel t’a le plus sapé le moral ?

Un charmant lakorn, Daughters, avait la particularité d’être doté de preview peu rassurantes, dégénèrant un peu plus à chaque fois. La douleur de voir souffrir cette bande d’amis si attachante, en sachant pertinemment que je ne pouvais pas les protéger de toutes ces pourritures…. c’était dur à supporter.

Jour 10 : Lequel avait les meilleurs costumes ?

J’ai regardé très peu de dramas historiques mais il y en a un qui m’a tapé dans l’œil grâce à l’époque choisie : Couple of Mirrors avec Youyi!

C’était une évidence tant ses tenues allaient à merveille à son interprète ❣.

(De plus près)

Jour 11 : Quelle actrice ou acteur a été une révélation pour toi ?

Igeta Hiroe de Omimi ni Aimashitara, découverte de cette femme géniale dans ce drama de nourriture fantastique !

Elle interprète Sudo Arisa, la meilleure amie de l’héroïne, Takamura Misono. Le nom de famille de Arisa me fait penser au manga Je ne suis pas un ange, avec le sudosaure hihi).

Misono et Arisa

C’est un meme vivant : un sourire jusqu’aux oreilles, une grimace, une punchline ou une situation à laquelle on peut s’identifier? Check.

Une personne qui encourage ses amis, leur dit la vérité, hilarante ainsi que très attachante? Check. 

Et une actrice qui gère la fougère? Check.

Le personnage de Sudo Arisa m’ayant beaucoup plus, j’ai commencé pour elle ainsi que Suzuki Jin (également dans Omimi) et Takahashi Fumiya, le drama Bokura ga Koroshita Saiai no Kimi

.

.

.

Chiba Yudai de Avalanche, est un acteur que j’ai déjà aperçu plusieurs fois mais à part sa voix familière, je ne me rappelais de rien.

Il joue le rôle de Makihara, un personnage plutôt intéressant car il est amateur dans son domaine, un choix que j’ai apprécié. (Je fais exprès de ne pas vous préciser le nom de la profession, je ne sais pas si c’est un spoil 😁).

Ce dernier a lui aussi un certain sens de l’humour, est attachant et un chouette ami.

Il m’a bouleversé et donné des frissons dans l’épisode 2 avec la scène du décompte : je tremblais en même temps que lui et la musique amplifiait ce flot d’émotions.

Incroyable!
Moi devant la scène

Jour 12 : Quelle actrice ou acteur as-tu été particulièrement raviˑe de retrouver parce que tu ne l’avais pas vuˑe depuis longtemps ?

Plusieurs prétendant(e)s à cette question comme Kanno Miho et Okada Kenshi de Uchi no Musume wa Kareshi ga Dekinai

ou Ishihara Satomi et Mukai Osamu dans Jinsei Saiko no Okurimono (elle a remporté le prix du meilleur premier rôle féminin aux 26th Asian Television Awards!!!).

Mais j’ai finalement choisi Kadowaki Mugi dans Ukiwa Tomodachi Ijo Furin Miman que je n’avais pas revu depuis Todome no Kiss 😭. Un registre différent mais elle est fantastique dans les deux!

Et également Ikuta Toma dans Kakenai!? Kyakuhonka Yoshimaru Keisuke no Sujigaki no Nai Seikatsu ! Depuis le film Close-Knit, pas de traces de ce monsieur dans ma liste. J’ai hésité à le visionner mais une fois que tout a été sous-titré, je l’ai dévoré et l’humour ainsi que les mimiques étaient excellentes. Il m’a rappelé certaines de ses anciennes performances et ça m’a remonté le moral 😊.

Jour 13 : Quel drama t’as déçuˑe ?

Mr Queen était plutôt destiné à la pire fin mais je trouvais que j’exagérais encore, donc en voyant cette question, il m’a semblé plus judicieux de placer ce sageuk ici.

Un drama que j’ai suivi avec enthousiasme grâce au casting et à leur interprétation/alchimie, aux musiques, aux décors, la chorégraphie des combats, aux miroirs et l’eau (deux éléments importants je trouve dans ce récit) et au gc dans lequel nous pouvions échanger. Mais plusieurs éléments comme par exemple, la lesbophobie/biphobie et homophobie avec diverses allusions pathétiques, m’ont vite gonflé mais c’était à prévoir. On permet également beaucoup plus de choses aux hommes que l’on peut observer avec la différence de standard pour l’écriture de Hwa Jin (on l’a fait passer pour la grande méchante juste parce que c’est une femme) par rapport à celle de Byeong In (romantique au début mais en réalité…). Ou quand Bong Hwan se plaint en permanence d’être dans le corps de So Yong, comme si il était le seul à souffrir de ce changement radical.

La fin perturbante/décevante (je remercie encore le gc pour nos discussions) et trois morts impardonnables (oui, je suis toujours fâchée avec les facilités de l’écriture). On aurait pu plus se concentrer sur la réalité de l’esclavage que certains conflits politiques, qui ont également totalement éclipsé plusieurs faits importants concernant So Yong.

Bref, sans le casting, je ne l’aurai certainement jamais commencé et je trouve que certains points ont été pris à la légère.

Jour 14 : Quelle romance a été ta favorite ?

J’aime les romances mais je ne commence pas un drama dans ce but, sauf quand je sens que ça va être une romance différente. J’ai tendance à les découvrir (c’est peut être ce qui les rend encore plus belles) comme dans Beyond Evil, deviner des rapprochements sans que ce que ce soit dit avec The Fearless, (les duos et les trios ❤) ou observer en silence l’amour qui unit le trio de The End of the Tiny World (oui, j’ai triché).

Pour certaines, je ne peux pas en parler car l’une d’entre elles m’évoque plus de la tendresse et l’autre, c’est peut être un léger sous-entendu (homophobie tout ça tout ça 😬).

J’ai eu un coup de cœur pour une des romances de Mind Jumper mais je ne préfère pas spoiler non plus (fait sur twitter mais avec le recul…).

Dans mon journal de visionnages de janvier-février, j’avais parlé d’une des plus belles histoires d’amour de 2020, Neko, dont j’avais terminé la fin en janvier 2021. Sans oublier To my star et A tale of thousand stars qui ont ravi mon cœur.

Et finalement, j’ai fondu pour six romances qui m’ont donné des crampes aux joues :

Couple of Mirrors, Fragrance of the First Flower, Given, Rinko san wa shite mitai, Kieta Hatsukoi et Koi Desu. Je vous laisse les découvrir, beaucoup d’amour en perspective ❤.

Jour 15 : Quelle équipe (casting, scénariste/réalisateur, scénariste/acteur, ce que tu veux) voudrais-tu voir bosser ensemble à nouveau ?

J’aimerai que le réalisateur et le compositeur du film The end of the Tiny World, Satô Yûichi et Naoki Satô, qui ont également travaillé ensemble sur le sequel (plus exactement, c’était le réalisateur Kikugawa Makoto mais dirigé par Satô Yûichi), reforment leur duo pour une suite du drama ou un autre projet.

Rainless Love in a Godless Land m’a également beaucoup plu en termes de casting (Alice Ke ma vie !), de musiques (Shi Shi, CP, Nine Chen…) et de réalisation (Hong Zi Peng) ainsi que de scénario (Chi Feng Chien). J’espère qu’ils collaboreront de nouveau à l’avenir !

Au même titre que pour Avalanche, la réalisation est à couper le souffle (Fujii Michihito et Miyake Yoshishige), le casting génial (Ayano Go, Kimura Yoshino, Chiba Yudai, Takahashi Maryjun, Yamanaka Takashi, Watabe Atsuro…) et les musiques excellentes par Yusuke Tsutsumi.

Jour 16 : Quel joli drama a le plus ravi tes yeux ?

Mine, The Fearless, Rainless Love in a Godless Land et Ichikei no Karasu avaient des couleurs et des plans fascinants.

Fragrance of the First Flower et Haruka no Hikari lumineux et douloureux

This Land is Mine, Mr Queen et Couple of Mirrors étaient dotés de décors superbes.

Given, Nijiiro Karte, Lion no Oyatsu, et Rinko san wa shite mitai étaient réconfortants et dynamiques.

Mais si je devais choisir, je prendrai Iribito : une œuvre d’art.

Jour 17 : Lequel mériterait d’être refait, mais en mieux ?

Je pense être hors sujet mais je pencherai pour Nevertheless, qui était une catastrophe au niveau de l’écriture (ni queue ni tête et beaucoup de vide). Je n’ai jamais détesté ni haï l’héroïne et les choix qu’elle a fait (j’avais plus envie de l’aider plutôt que de l’enfoncer), mais la fin était une insulte, une vaste plaisanterie. Surtout quand on sait que le webtoon avait une fin opposée et qu’il visait justement à dénoncer ce type de relation. Néanmoins, je ne reproche rien à la jolie réalisation ni aux choix musicaux. Mais peut clairement mieux faire.

Jour 18 : Quel drama était le meilleur à binger ? Et le meilleur à regarder semaine après semaine ?

Rinko san wa shite mitai était le meilleur à binger malgré les quelques crises cardiaques évitées. Mon cœur a souffert (dans le bon sens du terme 😍) et j’avais l’impression qu’il allait sortir de mon corps. Composé de 8 épisodes de 30 minutes chacun, le drama se dévore très vite, un coup de cœur auquel je ne m’attendais pas du tout et j’ai bien fait de ne pas avoir fui après le teaser (atroce 💀).

Semaine après semaine, je dirai Shadow Beauty même si en réalité, j’aurai aimé le visionner en une journée. Mais c’est plutôt une bonne chose finalement car il est beaucoup plus appréciable ainsi : c’est intense, stressant et fascinant. Il reste trois épisodes (13 épisodes de 20 minutes) et j’ai hâte d’avoir la suite !

Jour 19 : Quel drama avait la meilleure bande-son (globale) ? Et le meilleur morceau d’OST (unique) ?

Promise Cinderella, Avalanche, Couple of Mirrors et Rainless Love in a Godless Land sont mes favoris en terme de meilleure bande-son.

Pour le meilleur morceau d’ost, je pensais à l’ost de Bite Sisters (Let It Bleed – ABOUT & Min), DP (Numbers – Han & Primary), celle de Fragrance of the First Flower (Enno Cheng), le générique de fin de Gunjo Ryoiki (Hokuto Shichisei – Vickeblanka), Key Witness (Your CallingAL4HA), Given (Melody Lane); ainsi que deux ost pour The Fearless (Fall et You Said – John Stoniae).

Jour 20 : Lequel avait des décors que tu aimerais visiter ?

J’aimerai visiter la pension de Tenko dans Pension Metsä (la pension Aoki dans Gunjo Ryoiki près de la mer 🤩), la maison de Tan dans le lakorn Manner of Death, deux lieux dans la forêt et chaleureux à leur manière.

Gunjo Ryoiki

La clinique maison de Nijiiro Karte et l’hospice de Lion no Oyatsu, même si je ne suis pas malade et que je ne vais normalement pas mourir prochainement 😂. Dans un registre bien morbide décidément, je pensais aussi aux pompes funèbres de The Fearless, qui est loin d’être glauque ou effrayant. Ce sont trois lieux bien plus réconfortants qu’on ne pourrait le croire…💜

Nijiiro Karte
Lion no Oyatsu
The Fearless

Le « studio d’enregistrement » de Misono dans Omimi ni Aimashitara, pour pouvoir déguster de délicieux repas et apprendre tout un tas de choses sur ces franchises de nourriture.

Omimi ni Aimashitara

Et plonger dans l’univers de Couple of Mirrors ainsi que celui de This Land is Mine, sublimes.

Couple of Mirrors
This Land is Mine

Jour 21 : Lequel avait le meilleur ensemble de personnages ?

Les habitants de Niji no Mura et le trio de professionnels de santé (Nijiiro Karte), les pensionnaires de l’hospice et tous ceux qui les aident/leur donnent de l’affection (Lion no Oyatsu), les salariés du Studio Delta (Raise wa Chanto Shimasu saison 1 et 2) et l’équipe du CFI (Mind Jumper).

Mais cette fois-ci, j’ai choisi les corbeaux de Ichikei (Ichikei no Karasu) et leurs opposants. Depuis Secret Forest, je n’ai pas accroché ou définitivement arrêté des dramas se déroulant dans l’univers judiciaire. Quand je parle de leurs opposants, je fais en réalité référence à leurs adversaires (de potentiels alliés) mais surtout pas leurs véritables ennemis. Et c’est ça qui était intéressant : ils ne se faisaient pas la guerre bien qu’ils aient une idée différente de la justice; ils ont été capable de s’aider mutuellement à plusieurs reprises (la scène de l’aéroport 😆) et de se remettre en question. Un drama peuplé de personnages attachants, avec une bonne touche d’humour et très humain.

Jour 22 : Quel était le meilleur drama d’horreur ?

J’ai eu l’occasion, malgré ma peur envers ce genre, de visionner quelques lakorn ou épisodes d’horreur. Mais cette année, je n’ai vu que Kotodamasou, un drama japonais qui à première vue, était plus comique avec des petits frissons que réellement effrayant. Mais en réalité, cela va monter crescendo et donc, devenir de plus en plus intense.

J’en ai parlé avec Bite Sisters, dans mes premières impressions croisées pour Halloween, peut être que ça vous donnera envie 🎃.

Jour 23 : Quel personnage secondaire a volé la vedette aux personnages centraux ?

Sans aucun doute, Fonzy de Pearl Next Door ! (Drama philippin qui aurait pu être nominé pour la pire fin ou la déception mais il a abordé des points importants d’une façon moderne…). J’avais hâte de retrouver Pearl à chaque épisode mais son meilleur ami était clairement le rayon de soleil (et d’espoir) de la série ! Son point fort : le sarcasme en toutes circonstances. Je ne vous en dis pas plus mais c’était très drôle de voir sa « personnalité » s’exprimer derrière lui.

Jour 24 : Quelle amitié t’a le plus embarquée ?

Omimi ni Aimashitara, je les aime à la foliiiiie 😭😍

Ryohei (Suzuki Jin) – Misono (Itou Marika) – Arisa (Igeta Hiroe)

Ryohei – Misono – Arisa

J’en ai beaucoup d’autres qui sont à égalité avec Omimi mais je ne veux pas tricher cette fois ci 🤭. Et ils ont une grande importance dans mon cœur ❤.

Jour 25 : Quel méchant ou antagoniste as-tu adoré ?

C’est toujours une de mes questions préférées mais cette fois, je n’arrive pas à trouver une réponse satisfaisante.

Kikuno (Matsui Rena) de Promise Cinderella : Une antagoniste particulièrement fascinante, je voulais en savoir plus sur elle au fur et à mesure que nous progressions dans l’histoire. Je n’étais pas d’accord avec ces actes ni souhaitait qu’elle fasse du mal aux autres personnages mais ce « prédateur » m’a beaucoup plu, elle a aussi mine de rien un côté humain. La fin de son histoire, assez décevante, avait une écriture devenant paresseuse (peut être ont-ils suivi fidèlement le manga pour sa partie…).

Radium (Darryl Yong) de Mind Jumper : Un antagoniste très intelligent qui m’a touché. Malgré ses mauvaises intentions, il n’a jamais fait de mal à l’héroïne et j’ai aimé comment il était avec elle, surtout par rapport au fait que Kaile soit autiste. J’aurai souhaité connaître certains de ses liens avec le CFI, voir plus de flashbacks, en savoir davantage sur son identité mais il faudrait une saison 2 pour cela.

Jour 26 : Quel a été le meilleur drama court ?

J’ai passé un super moment devant Bite Sisters (webdrama coréen de 10 épisodes) : l’importance des mots et la place des femmes, l’esthétique du passé et les transitions avec les miroirs, la garde robe de Yi Na, les ost, l’humour et le charisme de ce trio féminin vampiresque ainsi que leur jeu… un régal !

Jour 27 : Quel drama sud-coréen a été ton favori ?

La moisson coréenne a été très décevante pour moi cette année mais il faut dire que je n’ai pas vraiment fait d’effort non plus. Le seul choix possible était Beyond Evil. Un coup de cœur tel que Jodie et moi avons rédigé une critique ensemble.

Jour 28 : Quel drama japonais a été ton favori ?

Nijiiro Karte, oui encore lui ! Un concentré de bonheur en 10 épisodes ! J’ai ri et pleuré devant la performance du casting, en écoutant les musiques et en me repassant certains passages pour relire les dialogues. Une merveille.

Jour 29 : Quel drama chinois a été ton favori ?

J’en ai commencé une dizaine mais je les ai tous abandonnés, certains n’étaient pas ma tasse de thé, d’autres ont une traduction assez lente et je risquais de perdre le fil. La plupart en valait sans doute la peine mais je ne trouvais plus la motivation. Pour 2022, j’attends avec impatience Night Wanderer et je vais également suivre à mon rythme Sword Snow Stride, actuellement en cours de diffusion.

Retour à cette année où donc, seulement deux dramas chinois (comme Couple of Mirrors) m’ont séduite. Le deuxième n’est autre que Definitely not Today, un trésor qui aura réussi à feinter la censure malgré des sujets difficiles. D’ailleurs, un des points forts de DNT, c’est d’arriver à marier les moments sombres et joyeux, l’humour noir est très bien maîtrisé.

Certes, j’aurai voulu en voir plus mais la censure a réussi à bloquer ces éléments. En revanche, elle a échoué à m’empêcher de ressentir une bouffée d’amour pour ce duo incroyable, à effacer les messages et les émotions de la série malgré son pouvoir. Duo qui m’a bluffé en termes de jeu, surtout Vivienne Tien.

Autre point qui m’a touché, les couleurs. Bien que ce soit douloureux, elles me faisaient penser à celles du film chinois Cry me a sad river 💙.

Si jamais vous souhaitez des avis plus complets : voici celui de Pomme, de Saejin et de Sawadee kha Oppa drama, ils sont tous très intéressants 😃.

Jour 30 : Quel drama d’une nationalité autre que celles précédemment citées a été ton favori ?

Daughters : Lakorn (Thaïlande) que j’attendais depuis plusieurs années, à cause de la censure. Avec Project S : Skate our souls, c’est un des meilleurs lakorns que j’ai visionné depuis mon entrée à Dramaland. La douleur monte crescendo à chaque épisode, aborde des thèmes difficiles mais ça en vaut la peine avec ce casting incroyable.

Jour 31 : Quel drama t’a renduˑe le plus heureuxˑse ?

Tellement de prétendants qui m’ont donné l’impression d’avoir un cœur et de ne pas me sentir trop vide… pour trancher, je dirai Nijiiro Karte. Comme Daughters, c’est une des meilleures choses qui soit arrivée dans ma liste de visionnages et dans ma vie. 

.

.

.

En espérant que cela vous aura plu et donné des idées 😊.

25 réflexions au sujet de “Dessins et Dramas avec Mila”

  1. « dû au manque de temps et ma mémoire qui me joue des tours. » aka la difficulté numéro 1 pour moi aussi. Certes y a les dessins à faire, les vidéos à monter, l’audio à enregistrer, mais sérieusement, une des plus grosses difficultés a été « bordayl mon cerveau est une passoire ;A ; » donc je compatis.

    Bon, et puis yay, ravie de commencer à lire tes réponses ! Je me souviens t’avoir vu évoquer Haruka no Hikari (il me semble ?) et je comprends ta surprise, oui. On a beau savoir que les jdramas ont le chic pour rendre n’importe quelle occupation passionnante et touchante, des fois, on voit pas trop comment ils vont faire. En tous cas, ça a l’air vraiment bien ^-^

    Aimé par 1 personne

  2. Oh, Mind Jumper, je connaissais le titre, mais je crois que je le mélangeais avec autre chose :’D Merci d’en parler pour corriger ma confusion. Moi, je suis pro-Couple of Mirrors parce que j’ai peur que cela ne se fasse pas, mais j’espère que tu as raison d’être largement plus optimiste que moi !!

    Aimé par 1 personne

  3. Toutes ces femmes qui ont l’air trop cool *o* Je n’en connais que deux, mais je les aime énormément, comme tu dois savoir. Et tu donnes très envie de découvrir le personnage d’Ayagou, déjà que j’adore l’acteur 🙂

    Merci d’avoir rappelé ce morceau de Kikazaru Koi à mes oreilles aussi 🙂 Il ne m’avait étonnamment pas marquée, mais je suis contente de le réentendre, et la scène que tu décris de Mind Jumper a l’air effectivement puissante !

    Et argh, j’ai pas vu Daughters, mais être attachée à des personnages, les voir souffrir et ne pouvoir (évidemment) rien y faire, c’est affreux ;; Je compatis ;; ♥

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’était difficile de faire un choix 🥺 En effet 🤧 Je te le conseille vraiment alors, il a encore interprété à merveille son personnage!

      De rien! Tant mieux alors 😊 Je ne pensais pas la mettre mais je l’ai réécouté en écrivant le jour 8 et ça m’a replongé dans le drama.
      Dur de ne pas spoiler mais c’est en effet une des scènes les plus fortes en émotions de Mind Jumper 😮.

      Merci 😭❤

      Aimé par 1 personne

  4. Ouiiii, You Yi a une garde-robe absolument extra ❤ Si je n'avais pas regardé Arsenal military academy cette année, You Yi aurait gagné haut la main^^

    Je ne connais pas du tout Igeta Horoe, mais elle a le visage très expressif, c'est certain. Je suis très en retard sur tout ce qui est jdramas récents, je rate beaucoup d'arrivée de nouveaux acteurs, malheureusement 😦
    Heureusement, je connais Chiba Yudai, parce que lui n'est pas nouveau, mais je dois admettre que le rôle où je me souviens le plus de lui (dans Takane no Hana) n'est pas son plus glorieux à mes yeux. C'était dans Takane no Hana, et j'adore ce drama, j'avais été intéressée par le personnage, mais il ne plaisantait pas dans le surjeu pour le coup.
    Cela dit ça me confirme qu'il faut que je vois Avalanche T.T
    Trop de choses T.T

    Et j'approuve tous tes choix de retrouvailles ♥ A vrai dire, y en a plein qu'il faudrait que je retrouve moi-même ! Notamment Ikuta Toma, ça fait longtemps j'ai l'impression :O

    Aimé par 1 personne

    1. J’aurai aussi choisi Arsenal mais je n’ai pas eu le temps de le voir 😦 Go lui piquer sa garde robe xD

      C’est ce qui m’a plus d’emblée chez elle, 3e héroïne d’un jdrama que je vois cette année (il me semble), faire des grimaces et être survoltée héhé
      Oh c’est normal, on loupe toutes et tous beaucoup de choses, tant pis, ça en fera plus pour l’année prochaine 😦

      D’accord! Je connais le titre mais je n’ai jamais tenté, je le note ^^ Oui tu dois mouhahahaha (non je plaisante).

      Ca me fait penser à l’actrice Sumire dans Gunjo Ryoiki (dont je n’apprécie pas le rôle) mais qui est brillante/époustouflante dans Iribito, comme quoi 🙂
      On est envahis, c’est terrible 😭💀

      Merci! J’aime bien ceux que tu as choisi également même si je n’ai pas vu le drama (Jang Nara me manque snif…). Ca m’a fait drôle de le revoir mdr

      J’aime

  5. Jour 13 : Je ne peux qu’être de ton avis pour Mr Queen. Enfin, je n’ai pas vu la fin, techniquement, mais je suis d’accord que l’écriture avait ses manques avant cela de toute façon, et puisqu’on m’a spoilé la fin, j’avais pas envie de la voir, car je savais qu’elle me mettrait en rogne ><

    Jour 14 : Je n’ai pas vu tout ce dont tu parles, mais j’aime bien tout ce que j’ai vu dans ce dont tu parles (quelle phrase pourrie). Je n’ai (toujours) encore vu que Fragrance of the first flower, donc je peux pas avoir d’avis tranché dessus, mais j’ai aimé l’épisode 1, j’ai aimé Kieta Hatsukoi et Couple of mirrors, et j’adore Koi Desu même si j’en suis qu’à l’épisode 4 (parce que j’attends que tout soit subbé pour reprendre). Given était mignon, même si je trouve que l’interprétation laisse à désirer, et que je voulais voir plus du bassiste, parce que je suis superficielle et que j’aime ses cheveux (mais je retiens pas ça contre le drama, haha).

    Jour 15 : Sato Naoki \O/ Je suis contente de le voir ici aussi !

    Du reste, je ne connais rien sinon de nom, donc j’ai pas grand-chose à ajouter, mais je suis contente d’avoir lu tes réponses, et ça va me faire des musiques à découvrir, yay 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, l’écriture a commencé a être décevante assez vite sur certains points malheureusement… Mince, je suis désolée et je comprends que tu aies encore moins envie 😦

      Ah c’est pas grave 😂 (mais non mais non xD). J’ai hâte de connaître ton avis final sur Fragrance héhé 😁 Des pépites ** Pour Koi Desu, j’ai regardé avec les sous titres espagnols, le désespoir était à son paroxysme oups (mais je comprends totalement).
      Given m’a décu par rapport au manga (je n’ai lu que le premier tome) par exemple avec leur première rencontre dans les escaliers… Je l’ai abandonné puis je me suis forcée et la réalisation + le chant m’a convaincu mais oui, le jeu était limite par moments. Ses cheveux, totalement d’accord, soyons superficielles 😂

      Yeaaa, un grand monsieur 💜

      Merci, bonne découverte à toi!

      J’aime

  6. Hey 😀

    Je suis venue rattraper mon retard, même si en vrai je n’ai pas grand-chose à ajouter, vu que je n’ai rien vu ;; Enfin, si, Pearl Next Door, mais j’ai pas beaucoup accroché, finalement, et je m’en souviens déjà assez mal. Mais j’avais bien aimé le meilleur ami, c’est vrai ^^ !

    En tous les cas, même si j’ai pas tout vu (ou plus exactement: même si j’ai tout pas vu) (ce qui n’est pas français mais bon) c’était cool de te lire ♥

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s