Projets/Challenges

[Bloganniversaire 3 ans] TAG : Le DRAMA qui …

Bonjour ou bonsoir à toutes et à tous! On se retrouve aujourd’hui pour fêter un moment un peu particulier : l’anniversaire des 3 ans du blog! 🎉

3 ans?! Elle est tenace 💀
Et oui, je suis toujours là 😼

L’occasion de vous remercier pour votre présence, vos commentaires, likes et partages 💗💗💗. C’est toujours un plaisir, peu importe la plateforme, d’apprendre de nouvelles choses, de découvrir vos avis et d’échanger avec vous. Tous ces encouragements et cette bienveillance comptent pour moi, merci beaucoup!

Pour aujourd’hui, je me disais qu’un tag drama serait intéressant pour parler de mes goûts tout en vous faisant (peut être) découvrir certaines séries.

J’ai repris un tag souvent utilisé sur youtube « LE DRAMA QUI …« , trouvé sur la chaîne de Heaven C. Ayant apprécié sa vidéo, l’envie d’essayer s’est imposée dans mon esprit 😊.

J’espère que j’arriverai à y répondre de façon satisfaisante, c’est parti!


Le drama (qui/que) …

1 – Si tu ne devais regarder que celui-ci en boucle ? (Sous entendu : si il était le seul à exister et que je devais le regarder jusqu’à ma mort)

Sans surprise, ce serait sans doute le lakorn Project S Skate our Souls. Je ne pense pas que ce soit une perspective de vie très saine mais quitte à visionner un seul drama jusqu’à la fin de mes jours, autant choisir SOS. 

Un casting excellent interprétant des personnages imparfaits et attachants, avec une alchimie fantastique. 

Un format court mais intense, ne laissant aucun répit aux personnages et aux spectateurs.

Une réalisation, cinématographie et écriture pensée dans les moindres détails, débordant de sentiments.

2 – T’as fait le plus rire ?

En général, ce sont des personnages qui me font rire plus que le drama lui-même, à l’exception peut être de Hana Kimi 😂 ; et je peine très souvent à trouver un contenu qui provoque une réaction comique chez moi.

Mais aujourd’hui, j’ai choisi une série plus récente : le drama chinois Dating in the Kitchen.

Un véritable concentré de romantisme, de sensibilité et d’humour : mes visionnages étaient (surtout pour la première partie) remplis d’amour et de rires. 

Zhao Lusi m’a fait pouffer de rire très vite, je devais reprendre mon souffle et résister pour ne pas prendre trop de captures d’écran. Lin Yu Shen n’était pas en reste, ses regards dédaigneux et son ton sarcastique s’accordaient à merveille avec le caractère franc et maladroit du personnage de Zhao Lusi. 

Je me demande si je rirai autant lors d’un potentiel revisionnage mais j’avais vraiment passé un bon moment, c’était une sacrée source de réconfort.

3 – T’as fait le plus pleurer ?

Le saviez-vous? Plus une ost vous fait pleurer, plus vous allez souffrir dans le drama. C’est une théorie fumeuse mais après chaque épisode de la série taïwanaise The Fearless, le générique de fin m’envoyait des flashbacks des évènements pénibles et je terminais en larmes.

Le premier épisode m’a rendu triste mais pas de larmes, j’allais bien et je me concentrais sur les couleurs chaudes. Mais le deuxième, je ne voulais tellement pas que ça arrive, que sous le choc, j’ai sangloté pendant toute cette fameuse scène.

Et vous imaginez bien que la tristesse est montée crescendo pour les épisodes suivants…

Un bijou douloureux mais chaleureux, foncez 💗.

4 – Tu as le plus détesté ?

Une question bien compliquée puisque je finis très souvent par les abandonner. 

Alors peut être que la relation amour-haine que j’entretiens avec le drama coréen Alice pourrait servir de réponse… 

Amour parce que la série avait du potentiel, un univers et des éléments intéressants ainsi que des personnages auxquels je me suis vite attachée. Assez “inutile” d’ailleurs puisqu’ils ont été assassinés très rapidement, parfois sans explication, ou étaient destinés à mourir peu importe l’issue du drama.

Haine pour ce bain de sang, ces incohérences, l’écriture des personnages féminins et masculins se résumant à des stéréotypes venant d’un autre temps, la misogynie des scénaristes, toutes ces chances gâchées…

Ce fut un enfer champignonesquement délirant et désespérément long, que je ne conseille pas mais peut être que vous l’apprécierez, qui sait 🍄.

5 – Tu as regardé en premier ?

11 ans auparavant, une amie (passionnée également par la culture japonaise) m’avait envoyé une fmv du drama japonais Majisuka Gakuen. Ce fut un coup de cœur immédiat et la saison 1, est à ce jour, mon volet favori de cette saga.

J’étais au collège mais voir des lycéennes se battre, donc des filles proches de mon âge, ça m’avait beaucoup impressionné. Je rêvais souvent que je faisais partie de la bande et qu’on partait se battre ensemble 😭.

La série a vieilli mais dans mon souvenir, la réalisation et la chorégraphie des combats étaient plus que crédibles.

J’aimerai tout revoir et un jour, rédiger un article pour chaque saison de Majisuka. J’ai comme projet de parler de plusieurs sagas sur le blog (vu l’échec avec les asadora) et c’est une de celles qui me tient le plus à cœur.

6 – Tu n’as jamais fini ?

 

Contrairement à Alice, je ne le déteste pas mais ils ont un point commun : Bad Buddy est un lakorn désespérément long. Creux et ennuyant, une vraie torture. 

Au bout de 6 épisodes, je n’accrochais toujours pas aux amitiés, ni à l’humour qui essayait de remplir tout ce vide. 

Un sentiment de déception, provoqué non pas par ce trope (qui je le savais serait classique) mais plutôt par le fait que le jeu et l’écriture n’avaient pas été assez mis en valeur.

Par moments, c’était superbe avec les différentes musiques et la cinématographie. Les acteurs quasiment toujours justes avec des dialogues intéressants/touchants (j’ai souri et j’étais triste pour eux plusieurs fois) mais de nouveau, le vide revenait.

Enfin, c’était le cas jusqu’à ce que je reprenne le drama pendant la rédaction de cet article.

Le 7 et le 8 m’ont fait l’effet d’une bouffée d’air frais : des sentiments et tourments exécutés à merveille, une alchimie évidente, un jeu convaincant (Ohm depuis le début et Nanon s’est amélioré), une écriture de qualité avec un humour qui a capté de nouveau mon attention.

Et je découvre enfin Ink et Pa interagir ensemble!!! Les fmv, c’est sympathique mais quand je les ai vu flirter, j’étais complètement surexcitée 😭😭😭

J’espère que le lakorn va continuer dans cette direction, car j’ai vu des points très pertinents comme la dénonciation de certains clichés (l’épisode 9 en est un bon exemple).

Et si vous regardez Vice Versa, vous comprendrez pourquoi j’en ai marre d’être à la traîne 🤭.

7 – Tu as aimé contre toute attente ?

Something in my room, un lakorn de 10 épisodes dont les trailers ne me rassurait pas…

En réalité, je peux compter les moments effrayants (ou plutôt saisissants) seulement sur les doigts d’une main. Un des personnages principaux, Phob, ne fait absolument pas peur. C’est un fantôme très expressif, qui répand plus de la joie sur son passage que des cauchemars.

Le fait qu’il soit interprété par Nut (Oxygen) m’encourageait encore moins à le visionner. Mais il se trouve que ce monsieur a énormément progressé, il m’a bluffé!

Sans une mutu et ses tweets sur un photoshoot du lakorn, je ne l’aurai sans doute pas commencé…

Entre le moment où j’ai regardé le premier trailer et la fin de sa diffusion, il est passé d’un drama me donnant des frissons à un de mes dramas préférés de 2022. 

L’évolution des deux héros et leurs relation, comment les femmes trouvent leur place dans cette société misogyne, l’art et l’éducation dans la société thaïlandaise, la question du mariage pour tous, les liens entre les personnages et les relations familiales, la relation à la mort, qui est plus effrayant entre un être humain ou un fantôme?, les couleurs et les sentiments, la réalisation et l’écriture…

Vraiment un bijou.

Petit conseil : si vous tentez l’aventure, il faut absolument voir la version uncut sinon, vous raterez des éléments essentiels pour la bonne compréhension de l’œuvre.

8 – Dans lequel tu aimerais vivre, si tu le pouvais ?

Sans hésitation, dans l’univers du drama japonais Nijiiro Karute!

Dans le journal de visionnage de janvier-février 2021, j’évoquais le désir de « tout plaquer pour vivre à Niji no Mura » durant l’année 2022. Et nous y voilà enfin.

J’aimerais partager mon quotidien avec cette communauté accueillante, bruyante et un peu bougon, complètement décalée et débordant d’amour. Recevoir des tonnes de légumes, échanger les derniers potins dans le cabinet médical et organiser des fêtes dans le seul magasin du village. Pouvoir vivre dans ce monde coloré et le découvrir à travers mon appareil photo. Apprendre de nouvelles choses tous les jours.

C’est l’un des mondes les plus agréables de Dramaland : on peut être à la fois seul et entouré de personnes qui nous incluront dans la famille que forme ce village. On a le droit d’aller mal malgré toutes ces couleurs, mais aussi de se faire aider par tous ces nouveaux amis qui font désormais partis de notre vie.

9 – Tu as regardé le plus de fois ?

Très certainement la saison 1 du drama coréen Age of Youth!

Lors de sa diffusion, je n’avais vu que très peu de dramas centrées sur un groupe/bande d’amies de femmes et c’est peut être pour ça que Age of Youth m’a tout de suite plu. Elles sont toutes attachantes malgré leurs caractères aux antipodes et leurs défauts, ce n’était pas gagné mais elles ont réussi à construire une famille ensemble 💗.

En plus d’être d’être important pour la représentation des amitiés féminines, ce drama tranche de vie traite de problématiques importantes, à travers ces femmes toutes très différentes.

Je me suis beaucoup identifiée à Eun Jae, notamment pour sa timidité et la façon dont elle était très vite submergée par l’angoisse et ses sentiments. Maintenant, en plus de Eun Jae, je dirai également Jin Myung, en permanence inquiète pour son futur et très introvertie.

10 – A la fin la plus décevante ?

Malgré ses révélations orchestrées et interprétés avec brio, le lakorn The Revenge a continué à utiliser un des protagonistes féminins comme une marionnette et un cliché pour terminer l’arc d’un personnage masculin. Ce qui montre que les scénaristes n’ont pas appris de leurs erreurs et ne les considèrent pas comme telles…

Je voudrais dire tellement de choses mais je ne peux pas employer le nom de ce concept sous peine de vous spoiler (un jour, j’arriverai à reprendre la rédaction de cette critique) 😢.

11 – Tout le monde a aimé sauf toi ?

J’en ai gardé très peu de souvenirs mais automatiquement, je pense au drama coréen Descendants of the Sun.

Tout ce qui touchait au médical était peu crédible, la romance entre les deux lead et la protagoniste principale m’insupportait, l’ennui me rongeait presque. J’ai oublié beaucoup de choses tant je passais de scènes…

J’aurai aimé en citer un plus récent pour que ce soit plus intéressant, mais je ne teste rien de très populaire en ce moment (à part certains bl thaïlandais).

12 – Tu as le plus hâte de regarder ?

Sleep with me : Un drama saphique philippin de 6 épisodes. J’ai pu visionner les 3 premiers lors du Outfest LA LGBTQ+ Film Festival et j’attends avec impatience l’autre moitié en août.

Love Like the Galaxy : Je pense attendre la partie 2 de ce drama chinois (ou du moins sa date de sortie officielle 😼) pour le visionner. Les différents trailers m’ont donné très envie, surtout celui ci, et le casting wow!!

Ghost Host Ghost House : Il me rappelle Something in my room sur plusieurs points mais bien qu’ils aient des similitudes, GHGH tente de nouvelles choses, à voir si ça fonctionne! J’ai hâte d’être en août décidément 😁.


Si jamais vous aviez envie de le faire à votre tour, j’aimerai beaucoup les lire, je suis trop curieuse 😁.

J’espère que cet article vous aura plu et à bientôt pour de nouvelles aventures dramatesques!


Sources photos réactions :

Sudo Arisa (jouée par Igeta Hiroe) dans le drama japonais Omimi ni Aimashitara

Adachi Kiyoshi (interprété par Akaso Eiji) dans le drama japonais Cherry Magic

Lin Kesong (jouée par Song Zu Er) dans le drama chinois Cupid’s Kitchen

8 réflexions au sujet de “[Bloganniversaire 3 ans] TAG : Le DRAMA qui …”

  1. Joyeux bloganniversaire ! 😃🎉

    Cela ne fait pas très longtemps que je te suis, mais c’est toujours un plaisir de te lire, je découvre plein de choses ! Et là, tu m’as bien tenté avec Something in my room, à voir s’il pourra me faire reprendre mes visionnages avant la rentrée ! ☺️

    Et puis bravo à toi pour ces longues années de blog, ce n’est pas rien, ça se fête ! (On a commencé la même année et j’ai eu la flemme de faire un article ! 😂)

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup, je te retourne le compliment!

      Viens rejoindre le monde des fantômes 👻 👻 👻 Plus sérieusement, fais à ton rythme et profite des vacances 😃

      Merci encore 🥺 (Je te comprends, j’ai dû me forcer à ne pas procrastiner pour le publier 🤣)

      Aimé par 1 personne

  2. Joyeux bloganniversaire !!! 🥳
    Je me devais de te le souhaiter aussi sur le blog, surtout après ma lecture en sirotant mon petit thé glacé 😂
    J’adore l’idée du tag, tu m’as donné envie de le faire dans un thread héhéhé
    Je reconnais certaines œuvres et en découvre de nouvelles et je voulais d’ailleurs te remercier parce que je cherchais un nouveau lakorn à regarder et en voyant Skate Our Soul, je me suis souvenue de l’article que tu avais fait dessus, ce timing et ce rappel sont vraiment les bienvenus ^^
    Longue vie à Child of Ghibli 💚

    Aimé par 1 personne

    1. Encore merci!
      Vraiment ça me tue, c’est trop mims 😂
      Super, j’ai hâte de le découvrir 😼
      Oh géniiiiial, je suis impatiente de connaître ton avis (même si tu risques fortement de souffrir 😭)!!
      💚💚💚

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s